Forum de l'association lalbenquoise (Lot) Cours et CAUSSE toujours. Cette association organise les 10 km du Diamant Noir à Lalbenque.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les blessures musculaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kujas

avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 40
Localisation : Divona Cadurcorum

MessageSujet: Les blessures musculaires   Ven 17 Sep - 8:09

Voici un sujet qui touche malheureusement tous les coureurs un jour où l'autre : la blessure musculaire
Dans ce secteur, j'ai souvent entendu beaucoup d'interrogations voire de bêtises quant aux soins à apporter fonction du type de blessure.
Petit tour d'horizon...

D'un point de vue clinique, nous pouvons classer les lésions musculaires en 7 catégories, de la plus bénigne à la plus grave. Les trois premières catégories regroupent des problèmes principalement fonctionnels (troubles de la contraction), la 4ème a trait aux pathologies provoquées par un choc direct alors que les 5ème, 6ème et 7ème catégories rassemblent les déchirures de la structure musculaire.

1. Courbature

Définition et causes

Les courbatures se traduisent par une douleur musculaire qui apparaît après l'exercice et peut durer de 24 à 48h. Elles sont principalement dues à trois causes :
- Des petits épanchements de sang provoqués par rupture des capillaires sanguins
- Une accumulation de déchets (acidité, ammoniac…) dans le muscle
- Un épuisement des stocks de glycogène (sucres).

Soins

Un bon bain chaud, des massages, des étirements doux et une alimentation adaptée permettent d'accélérer la disparition des courbatures.

2. Crampe

Définition et causes

La crampe est une contraction involontaire et très intense du muscle. Elle survient subitement et s'accompagne d'une douleur importante. Elle peut disparaître spontanément mais laisse néanmoins une contracture dans les jours suivants son apparition. La douleur associée à la crampe n'est pas due à la contraction involontaire mais à l'incapacité du sang à pénétrer dans le muscle du fait de la pression interne trop importante.
La crampe apparaît le plus souvent pendant l'effort mais peut aussi survenir au repos. Ainsi, les crampes nocturnes du mollet ne sont pas rares.

Soins

Le traitement d'urgence consiste à étirer progressivement le muscle, éventuellement à le masser et à le maintenir à la chaleur. La contraction du muscle antagoniste (opposé) produit une inhibition de la contraction du muscle douloureux.
L'absorption d'eau et de sel (chlorure de sodium) est souvent pratiquée sur les terrains de sport. Les spécialistes font également parfois usage de garrots. Cette technique doit cependant être réservée aux seuls personnels du corps médical.
Dans les heures et les jours qui suivent une crampe, le sportif a intérêt à se reposer, se faire masser, s'étirer et s'hydrater.

3. Contracture

Définition et causes

Comme son nom l'indique, la contracture provient de la contraction exagérée d'une partie du muscle. La douleur est d'abord ressentie à l'issue de l'exercice, pendant les phases de repos. Si l'effort est poursuivi, le muscle "se raidit" de plus en plus ; la douleur devient sensible au cours de l'exercice puis très incommodante à la fin de celui-ci.
Le sportif perçoit distinctement une zone gênante. Un point "dur" se révèle à la palpation.

La contracture peut provenir d'une contraction réflexe visant à protéger le muscle et la ou les articulations en jeu suite à un étirement important. L'origine peut être également une fatigue importante du muscle entraînant des désordres de certaines molécules au niveau cellulaire (calcium, potassium, magnésium). Cette pathologie peut enfin être favorisée par une lésion musculaire récente (élongation, déchirure, contusion…) qui fait que la fibre musculaire n'est pas totalement fonctionnelle.

Soins

Chaleur et repos de quelques jours, massages (kinésithérapie), étirements quand la douleur a disparu, soins médicaux (relaxant musculaire, mésothérapie….) constituent le traitement de base des contractures.
Dans le cas de problèmes de stature, le traitement passe par la prise en compte et la correction du déséquilibre.

4. Contusion

Définition et causes

Contrairement aux pathologies précédentes, la contusion est une traumatologie due à un choc direct sur le muscle. (chute sur une barrière….). Suite au traumatisme, le muscle peut être plus ou moins lésé, les fibres musculaires plus ou moins abîmées (écrasement, déchirure). Un léger saignement interne (hématome intramusculaire) ou un gonflement sous cutané peuvent se produire.
Les conséquences peuvent être relativement minimes si le choc a été léger. Le plus souvent elles n'empêchent pas la pratique physique. Par contre en cas de coup sévère, les fibres musculaires peuvent avoir subit un déchirement important équivalent à une déchirure voire à une rupture musculaire. L'important est de traiter l'hématome afin d'éviter que celui-ci empêche la cicatrisation du muscle et/ou se calcifie, ce qui dans les deux cas fragilise la fibre musculaire.

Soins

Il ne faut en aucun cas étirer le muscle, ni le masser, ni lui appliquer de la chaleur.
Pour les cas bénins, le traitement passe par l'application de glace et par le respect d'un repos relatif de deux ou trois jours. Pour les cas graves, il s'agit également de glacer, de prendre du repos complet et d'aller consulter chez un médecin.

5. Elongation

Définition et causes

L'élongation consiste en de micro-déchirures musculaires dues à un dépassement de l'élasticité des fibres sans grande atteinte des tissus. Elle provient d'un étirement inhabituel.
Elle est repérable par la sensation de piqûre qui l'accompagne. A l'inverse de la courbature, cette douleur liée à une élongation intervient pendant l'exercice. Elle disparaît généralement pendant le repos pour réapparaître au cours des exercices suivants.

Soins

Dans un premier temps application de froid.
Un repos complet de plusieurs jours est impératif et doit être accompagné de soins médicaux.

6. Déchirure et Claquage

Définition et causes

La déchirure est une rupture d'un grand nombre de fibres musculaires. Souvent assimilée à un coup de poignard, la douleur soudaine et violente impose l'arrêt immédiat de l'exercice. La rupture est accompagnée d'une hémorragie locale. La palpation révèle une douleur très vive et précise.
Dans cette pathologie comme dans la précédente, le muscle est allé au-delà de son élasticité normale.
Le "claquage" est, dans le milieu sportif, un accident fréquent regroupant plus de 50% des accidents musculaires. Chez les coureurs, les déchirures ont souvent lieu au niveau des ischio jambiers (arrière de la cuisse) pendant les courses effectuées à vitesse maximale. Ces muscles manquent souvent de souplesse - notamment chez les coureurs de demi-fond et de fond - si bien que quand une force importante est appliquée sur le muscle (par exemple lors d'une traction de la jambe), au lieu de s'étirer puis de revenir en contraction, il lâche.
Outre un manque de souplesse, une blessure mal soignée (élongation, ancienne déchirure…), une fatigue musculaire importante augmentent le risque de déchirure.

Soins

La récupération d'une déchirure passe par un repos important - souvent supérieur à 30 jours - et des soins médicaux appropriés.
Une déchirure mal soignée peut engendrer d'autres blessures plus marquées comme une rupture du muscle. L'hématome apparu lors de cette pathologie peut entraîner une mauvaise cicatrisation et/ou une calcification rendant la fibre musculaire plus fragile.

7. Rupture

Définition et causes

C'est l'accident le plus grave. Il consiste en une déchirure transversale du muscle et provoque une impotence fonctionnelle immédiate et totale. Cliniquement on est proche de la déchirure avec en plus l'existence d'une tuméfaction (gonflement) au niveau de la rupture, le muscle étant rétracté. L'instauration d'un œdème et d'un hématome est rapide. Les causes sont multiples : un muscle déjà blessé, un mauvais échauffement, des gestes mal adaptés…..
Cette pathologie est extrêmement rare chez le coureur de longue distance. Si une rupture musculaire intervient, il s'agit généralement d'une désinsertion le plus souvent localisée dans la région interne et basse du mollet.

Soins

Le traitement passe par une application de froid sur la zone douloureuse, par un repos complet de un à deux mois et par des soins médicaux divers (antalgiques, anti-inflammatoires, kinésithérapie…).


Voilà, voilà, en espérant que ce petit topo permettra de corriger certaines idées reçues quant à, par exemple, l'application de chaud ou de froid suite à la blessure que désormais vous saurez identifier sans problème Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantal



Messages : 253
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 48
Localisation : Labastide-Marnhac

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Ven 17 Sep - 19:36

Chantal a écrit:
Plus sérieusement Cédric, y-a-t-il une explication physiologique à ce que les hommes soient plus sujets aux crampes que les femmes pendant une course ?
Pour ma part, je crois que c'est parce que les femmes mangent plus de chocolat que les hommes... Wink Non sérieux, le magnésium est efficace contre les crampes. Smile Où alors, contrairement à l'idée reçue, ce sont les femmes qui boivent plus que les hommes ! Very Happy


Oh la la ! Chantal, au lieu de te citer pour créer un nouveau message, j'ai édité ton message ! Embarassed Pardon, je suis nul ! (signé Bill)

Enfin bref, Chantal écrivait dans son message (que j'ai malencontreusement effacé) qu'elle gardait un bon souvenir des crampes la nuit durant ses grossesses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piscinette

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 37

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Ven 17 Sep - 19:54

Oui Chantal, enceinte, les crampes du matin quand je m'étirais en me levant!!!! Je n'osais plus tendre mes jambes!!
Pourtant je n'en avais jamis eu pendant l'effort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantal



Messages : 253
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 48
Localisation : Labastide-Marnhac

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Sam 18 Sep - 20:27

Billl a écrit:
Oh la la ! Chantal, au lieu de te citer pour créer un nouveau message, j'ai édité ton message ! Pardon, je suis nul ! (signé Bill)

Hervééééé Enlève tes moufles tout de suite

Je vais essayer de réécrire mon message initial:

Kujas a écrit:
La crampe apparaît le plus souvent pendant l'effort mais peut aussi survenir au repos. Ainsi, les crampes nocturnes du mollet ne sont pas rares.
Surtout quand on est enceinte C'est le seul moment où j'en ai eu, et des terribles ! Ca me réveillait la nuit

Plus sérieusement Cédric, y-a-t-il une explication physiologique à ce que les hommes soient plus sujets aux crampes que les femmes pendant une course ? Sur toutes les longues courses je n'ai vu que des hommes s'étirer et grimacer sous les crampes. Je n'ai jamais vu de femmes avec des crampes et jamais entendu des femmes dire qu'elles avaient des crampes. Où alors elles continuent en souffrant en silence, sans même un battement de cil Sait-on si la chaleur favorise les crampes ?


Voilà Hervé, c'est réparé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stéphane

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 44
Localisation : Tournon d'agenais

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Dim 19 Sep - 6:34

la réponse vient sans doute d'une carence en magnésium, et d'autres sels minéraux, qui touchent particulièrement la femme enceinte...

la coureuse ne partage pas ses points de vie avec un alien qui la pompe de l'intérieur. Twisted Evil

ma femme confirme pour les crampes, jamais au sport, toujours enceinte... elle est en plein dedans pour encore 2 mois... elle accouche à Thézac le 24/10/2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tournon.d-agenais.actualites.over-blog.com/
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Dim 19 Sep - 13:02

stéphane a écrit:
...elle accouche à Thézac le 24/10/2010
Tu ne vas pas la faire courir quand même ?! Shocked Sadique va ! Laughing Bien, nous attendons avec impatience l'heureux événement... Je propose un prénom : Verdus si c'est un garçon, Verdusine si c'est une fille... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stéphane

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 44
Localisation : Tournon d'agenais

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Dim 19 Sep - 15:32

c'est une fille et le prénom est déjà choisi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tournon.d-agenais.actualites.over-blog.com/
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Mer 15 Déc - 11:41

Dr Kujas, je souhaiterais des informations.

Suite au trail de dimanche dernier, j'ai eu les jumeaux (je pense que ce sont eux, les muscles qui sont derrière le tibia, en haut du mollet) aux deux jambes, symétriquement, douloureux pendant quelque temps... Qu'est-ce exactement (une contracture passagère ?) et à quoi est-ce dû ? Par la suite, la douleur disparaissait une fois assis, puis revenait en position debout (muscles visiblement étirés) bien que la marche soulageait quelque peu. Et comment l'éviter ? Manque d'hydratation pendant la course ? Manque d'étirements après course ? Je portais également des manchons de compression pendant la course... Je me demande si ça à voir quelque chose (en bien ou en mal d'ailleurs).

C'est la première fois que je constate ce type de douleur. Je suppose aussi que le profil accidenté et la nature variée du terrain pendant la course et les relances constantes montées/descentes sur un sol non régulier, sollicitant énormément les mollets et les genoux (et donc les muscles qui les articulent) par des appuis peut-être plus traumatisants, y sont pour quelque chose ?

Finalement, je pense qu'il me faudrait quelques mains expertes pour des massages efficaces (c'est mieux que le Décontractyl en comprimés) Wink



"Le muscle triceps sural est un muscle de la loge postérieure superficielle de la jambe qui regroupe 3 faisceaux : le muscle gastrocnémien (gastrocnemius) divisé en chef médial et latéral (anciens muscles jumeaux interne et externe) en superficie, et le muscle soléaire (soleus) en profondeur. Volumineux et puissant, ce muscle donne le galbe postérieur de la jambe ou mollet."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kujas

avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 40
Localisation : Divona Cadurcorum

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Mer 15 Déc - 12:43

Que tu aies mal aux deux mollets en même temps indique de manière quasi certaine qu'il ne s'agit pas d'une lésion musculaire.

Par contre ca peut être le signe d'une carence et dans ton cas, peut-être de potassium.
De la même manière, si tu ne t'es pas hydraté correctement avant et pendant la course, il se peut que tes mollets qui sont les muscles les plus sollicités dans la course à pied ont commencé un processus de crampe qui peut vite tourner en contracture.

Autre piste plausible à mon sens : le syndrome des loges

Le fait que tu aies mis des manchons de compression peut avoir provoqué ce phénomène :
Lors de l'exercice, le muscle "gonfle" par l'afflux sanguin, cette augmentation de volume (20% environ) va se faire dans une loge inextensible qui devient alors trop petite pour son contenant (le muscle) et entraîner une augmentation de pression à l'intérieur de celle-ci. Cette augmentation de pression va "étouffer" le muscle (l’artère, les veines et le nerf à l'intérieur de la loge vont être comprimés) entraînant douleurs ressemblant à des crampes avec durcissement des mollets.

Voilà voilà....

Dr K Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   Mer 15 Déc - 13:34

Kujas a écrit:
Par contre ca peut être le signe d'une carence... Autre piste plausible à mon sens : le syndrome des loges... Voilà voilà... Dr K Cool
Merci Doc pour ces explications dignes d'éloges ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les blessures musculaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les blessures musculaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les blessures musculaires
» Cicatrisant pour blessures
» Risques musculaires/articulaires avec Stack & Tilt ?
» Blessures
» Exercices musculaires gracieusement proposés par Zouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cause! sur Cours et CAUSSE Toujours :: Zone de libre échange!!! :: Course à pied (conseils, astuces, etc.)-
Sauter vers: