Forum de l'association lalbenquoise (Lot) Cours et CAUSSE toujours. Cette association organise les 10 km du Diamant Noir à Lalbenque.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le marathon classique d'Athènes 2010 : le 2500e anniversaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Le marathon classique d'Athènes 2010 : le 2500e anniversaire   Lun 1 Nov - 14:45


En 490 avant JC, l'armée d'Athènes prenait le dessus sur les Perses du roi Darius lors de la fameuse bataille de Marathon, dans le Péloponèse. Selon la légende, un messager nommé Phidippidès (Φειδιππιδης, ou Pheidippidès) (1) fut aussitôt envoyé parcourir les 40 km (2) qui séparait le champ de bataille d'Athènes pour annoncer la victoire. On connait la suite : une fois arrivé, Phidippidès aurait crié dans un dernier souffle "Nikè!" ("Victoire !") ou "Nenikekamen!" ("Nous avons gagné !") selon la version du récit, puis se serait mortellement écroulé, succombant à la fatigue et à la déshydratation endurées pendant sa course folle.

-----------------------
(1) Selon Hérodote, le messager Phidippidès avait également été envoyé avant la bataille chercher de l'aide à Sparte afin d'assurer l'armée d'Athènes de l'appui des autochtones (qui finalement renoncèrent en raison de la coïncidence de la date avec des fêtes religieuses locales). Il aurait donc déjà parcouru environ 250 km en 36 heures (course à l'origine du Spartathlon) ! Il paraît d'ailleurs que, chemin faisant, il aurait rencontré le dieu Pan... (d'où sans doute l'expression : "Pan ! Ils sont partis !" Wink)

(2) A l'origine, la distance parcourue par Phidippidès faisait bien 40 km. Et c'est cette distance qui fut également choisie lors de la première course commémorant cet évènement (partant du pont de Marathon et arrivant au stade olympique d'Athènes) lors des premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne qui se déroulèrent à Athènes en 1896. Fierté de toute une nation, c'est un postier grec, Spiridon Louis, qui remporta le premier marathon dans le temps de 2 heures 58 minutes et 50 secondes. Lors des Jeux Olympiques de 1908 qui se sont déroulés à Londres, la distance du marathon a été portée à 26,2 miles, c'est-à-dire la distance séparant le château de Windsor du White City stadium, de façon à ce que le final se déroule au pied du box de la famille royale, et plus exactement sous le regard d'Alexandra, l'épouse d'Edouard VII qui avait exigé ce caprice... Et ces 2,2 miles de plus sont à l'origine du fait que, arrivant à la distance de 24 miles, il était de tradition pour les coureurs de crier "God Save the Queen!" (ou n'importe quoi d'autre à propos de la Reine d'Angleterre...). Après moult débats et 16 années de tergiversation, la distance de 26,2 miles - ou si vous préférez 26 miles et 385 yards (soit 42,195 km) - pour la course du marathon fut officialisée en 1924 lors des Jeux Olympiques de Paris. Que voulez-vous, les Anglais ont tiré les premiers...






Luc-Olivier Merson, Le soldat de Marathon (1869)




http://ww.athensclassicmarathon.gr/marathon/fMain.aspx?lang=en-US

Le dimanche 31 octobre 2010, 2500 ans plus tard, plus de 12500 coureurs à pied (dont 3000 grecs parmi les 88 pays représentés - il faut dire que c'est un évènement considérable chez les Grecs, puisque même le Premier Papandréou a participé à la course du 10 km...) ont imité Phidippidès sur le même parcours, de la ville de Marathon jusqu'au stade Panathinaïko d'Athènes, parcours particulièrement vallonné du 10e au 32e km. Malgré la crise économique que traverse actuellement la Grèce, la carotte au bout du chemin était allèchante : 1,5 million d'euros (contre 900.000 euros en 2009) étaient promis aux premiers de cette 28 édition du Marathon Classique d'Athènes (IAAF Gold Label) !


Et c'est encore un Kenyan, Raymond Bett, qui a remporté l'épreuve chez les hommes en 2h12'40" (nouveau record et sa première victoire dans un marathon !) devant un autre Kenyan, Jonathan Kipkorir et... encore un Kenyan, Edwin Kimutai, alors que la Lithuanienne Rasa Darzdaukaitė prenait la victoire chez les femmes en 2h31'06".

1. Raymond BETT (KEN) 2:12:40
2. Jonathon KIPKORIR (KEN) 2:14:05
3. Edwin KIMUTAI (KEN) 2:15:21
4. Henryk SZOST (KEN) 2:15:28
5. R GARDZIELEWSKI (POL) 2:15:45
6. Francesco BONA (ITA) 2:16:49
7. Robert MWANGI (KEN) 2:17:04
8. Michal KAZMAREK (POL) 2:17:19

1. Rasa DRAZDAUSKAITE (LTU) 2:31:06
2. Olga GLOK (RUS) 2:33:51
3. Svitlana STANKO (UKR) 2:38:59
4. Eri HAYAKAWA (JPN) 2:40:25
5. Kefala KONSTANTINA (GRE) 2:40:36
6. Irina MASHKANTSEVA (RUS) 2:41:04



Le Kenyan Raymond Bett (26 ans), vainqueur du marathon en 2:12:40
(photo Bruce Wodder)




La Lithuanienne Rasa Drazdauskaitė (29 ans), vainqueur féminine du marathon en 2:31:06
(photo Bruce Wodder)


***

Et au-delà du marathon d'Athènes, cette réflexion dans un article du Matin de Genève : "Plus qu’une course, le marathon est une expérience quasi mystique" - http://www.lematin.ch/sports/divers/course-marathon-experience-quasi-mystique-342127


Dernière édition par Bill le Lun 1 Nov - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantal



Messages : 253
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 48
Localisation : Labastide-Marnhac

MessageSujet: Re: Le marathon classique d'Athènes 2010 : le 2500e anniversaire   Lun 1 Nov - 15:39

Merci Hervé pour le reportage et le rappel historique. Visiblement cette année il n'y a pas eu d'accident sur le marathon d'Athènes ou alors personne n'en parle.

Je me souviens de ce qui était arrivé en 2007 car on en avait parlé sur le forum de Bruno. Au marathon d'Athènes, en novembre 2007, au 41ème km, le coureur kényan James Kipkenboy faisait un malaise. Après près de 7 minutes passé au sol, dans un état semi-comateux, il se relevait d'un coup et repartait. A 300m de l'arrivée, au lieu de prendre le virage il allait tout droit... et était percuté par un tramway qui arrivait au même moment. Aucune barrière, aucune protection, aucun bénévole à cet endroit-là pour protéger un coureur à bout de force qui n'a plus toute sa lucidité.

Je mets le lien vers le reportage de Stade2 à l'époque. On trouve sur internet la version intégrale filmée par le journaliste français qui sur place avait tenté de l'aider. J'alerte quand même sur le fait que certaines images sont évidemment difficiles à regarder.

http://www.youtube.com/watch?v=J2lG6AT8hLw

Stade2 avait fait un autre reportage sur ce coureur un an ou deux après il me semble. Un journaliste l'avait retrouvé et il avait été invité à l'émission. Il avait bien récupéré et n'avait pas gardé de séquelles de cet accident. Mais quand même... ça n'aurait jamais du arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: Le marathon classique d'Athènes 2010 : le 2500e anniversaire   Lun 1 Nov - 16:48

Chantal a écrit:
Stade2 avait fait un autre reportage sur ce coureur...
http://www.dailymotion.com/video/x3qaus_james-au-kenya_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le marathon classique d'Athènes 2010 : le 2500e anniversaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le marathon classique d'Athènes 2010 : le 2500e anniversaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marathon de Marseille. Avril 2010.
» marathon de la rochelle 2010
» [Marathon ud Lubéron-2010]Hemil
» marathon de la rochelle 2010
» Quel pneu pour un usage intensif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cause! sur Cours et CAUSSE Toujours :: Zone de libre échange!!! :: Courses hors département-
Sauter vers: