Forum de l'association lalbenquoise (Lot) Cours et CAUSSE toujours. Cette association organise les 10 km du Diamant Noir à Lalbenque.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Patrice

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 44
Localisation : Espère

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Dim 23 Oct - 21:20

N'étant pas CCTiste, j'ai hésité à mettre sur ce forum le CR de mon marathon de Toulouse présent sur le blog de mon club de vélo. Mais après tout, étant fidèle lecteur, il me paraît judicieux d'apporter ma contribution. Il y a toujours un peu trop d'égo à se raconter mais c'est aussi ce type de récit de course qui m'a donné envie de me jeter à l'eau. Et puis, sur ce forum, on parle souvent de performances de haut niveau, mon cas va permettre de se plonger dans le fond du classement...



Patrice (en rouge) au km 27 (photo Carl Gosse)


Les 10 commandements du cyclo pour finir (péniblement) un marathon

Commandement 1 : Des rêves tu auras…

Quand j’ai débuté le vélo, je rêvais d’escalader les cols qui ont fait la légende du Tour de France ou de participer aux grandes cyclosportives montagnardes. Pour la course à pied, le rêve fait 42,195 km…


Commandement 2 : A courir tu apprendras…

Le 1er novembre 2010, après dix ans d’abstinence, je décide de rechausser les baskets. Les premières sorties sont terribles, des muscles nouveaux semblent apparaître. Puis, petit-à-petit, les courbatures durent moins longtemps et la durée des sorties s’allongent. Je m’aligne sur 10 km du côté de Cazals, de Blagnac et goûte aux joies du semi à Montauban. Je me promets de tenter le marathon en 2012 pour ma 40ème année, les événements m’amèneront à devancer l’appel…


Commandement 3 : La pédale douce tu mettras…

Pour réduire ma pratique cycliste, j’ai trouvé un moyen imparable : une relation non consentie avec un véhicule automobile (la justice new-yorkaise parlerait plutôt de « relation précipitée »). Sortez couvert, portez un casque. Pendant ma convalescence, l’idée du marathon germe dans mon esprit, le concept de « marathon thérapeutique »…


Commandement 4 : Méthodiquement tu te prépareras…

Alors qu’en vélo ma préparation se limitait à une accumulation de bornes quasi pathologique, pour le marathon on suit un plan d’entraînement. Pour l’élaborer, je me suis nourri des saintes écritures, j’ai tout lu Bruno Heubi, le grand prêtre de la préparation physique. Puis pendant près de trois mois, je me suis imposé 3 sorties par semaines, ce qui est un minimum pour ce type de préparation (mais mon corps de néo-capiste avait du mal à en supporter plus).


Commandement 5 : Un pèlerinage, tu t’imposeras…

Et quel pèlerinage, une virée dans la ville rose de ma jeunesse. Un départ du Stadium où dans mon ancienne vie de footeux j’allais encourager les Violets, un coucou à St-Sernin où j’allais au lycée, une arrivée au Capitole, tout un programme… Et puis, il y a Toulouse, mais aussi les Toulousains et leurs chaleureux encouragements tout au long du parcours…


Commandement 6 : Aux exploits du XV de France, tu renonceras…

Quelle idée saugrenue de se trouver un jour de finale de Coupe du monde dans la capitale de l’Ovalie et de courir… Heureusement, certains concurrents courent avec la radio et nous sommes informés en temps réel de l’évolution du score.


Commandement 7 : D’humilité, tu feras preuve…

Ah oui, en course à pied, on a des objectifs de temps. Mon premier objectif était d’atteindre l’arrivée. Mais pour « faire mon marathonien », je m’étais dit que 4h13mn soit 10 à l’heure, ce serait pas mal. Mais pas de meneurs d’allure à Toulouse dans cette tranche horaire, donc je décide de partir avec les meneurs d’allure 4 heures et de les accompagner le plus longtemps possible et que mon progressif déclin me conduirait autour de mon objectif initial.

De la théorie à la réalité, il y a parfois un monde… Je suis les meneurs d’allure pendant 5 km et dans ma grande naïveté, je décide de leur fausser compagnie (eh oui avec ma grande expérience en « Marathonie », je peux aisément me permettre de voler de mes propres ailes !). Le premier semi se fait dans une espèce d’euphorie, je passe en 1h55 en toute confiance (j’avais fait 1h42 lors du seul semi de ma vie, donc je me disais que j’étais encore assez prudent). Et puis, après le semi, sur le chemin du retour, un classique toulousain s’invite à la fête, le vent d’Autan nous fait face… Mon rythme se ralentit et au km 33, les meneurs d’allure me dépassent et me clouent sur place (le km 33, parfait pour une crucifixion). La suite est un chemin de croix, le second semi est bouclé en 2h 27, c’est ce qui s’appelle « l’extra-méga positive split ».


Commandement 8 : Le mur, tu éviteras…

J’avais lu ici ou là, cette histoire de mur du km 35, j’avais même déniché des explications scientifiques. Mais j’avoue que j’étais un peu circonspect, ça me rappelait les histoires de dahut en colonie de vacances. Bon aujourd’hui, j’ai fait connaissance avec lui autour du fameux km 35. Je l’ai même pris en pleine face et les parpaings étaient épais… Les jambes ont commencé à peser des tonnes et j’allais aussi vite en courant que les concurrents qui marchaient…


Commandement 9 : Ton apport énergétique, tu surveilleras…

En vélo, sur les longues distances, mon talon d’Achille a toujours été mon estomac et mon potentiel « vomitologique ». Je pensais qu’en course à pied, la durée des épreuves étant plus courtes, la digestion serait moins problématique. Il n’en fut rien et durant la dernière heure, il me fut impossible d’avaler quelque chose et boire devint aussi difficile. Seul un arrêt au stand Coca-Cola, lors des ravitaillements du km 35 et du km 40, fit office d’eau bénite. Mais aussi peu d’essence dans le réservoir, pas de risque d’excès de vitesse…


Commandement 10 : Quand tu auras fini, recommencer tu désireras…

Quand au bout de 4h22 d’effort je passe la ligne, j’avoue ne pas avoir de suite eu envie de remettre le couvert. Pendant la demi-heure qui suivit, je n’étais pas tout à fait étanche, mais rapidement la douleur physique laissa place à la joie d’avoir passé la ligne. Ce marathon reste une formidable expérience et une belle aventure intérieure. En 2012, je passerai du Capitole à la capitale en essayant de faire mieux et de vivre autant d’émotions…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://as.espere.cyclo.46.over-blog.com/
Kujas

avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 40
Localisation : Divona Cadurcorum

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Dim 23 Oct - 21:32

Heureusement que tu as eu la riche idée de poster ce CR Patrice, je me suis régalé à le lire. Et je suis certain que ce sera le cas des autres lecteurs de ce forum Wink

A toutes celles et ceux qui hésitent à poster sur ce forum et je sais que vous êtes nombreux, surtout n'hésitez plus. Cracks de la course à pied, coureurs confirmés, coureurs du dimanche, ou simple aficionados de la course à pied, ici tout le monde a sa place. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastien

avatar

Messages : 283
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 44
Localisation : 188 Rue Mascoutou 46000 CAHORS

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 5:29

Salut à tous,

Personnellement, je me suis régalé sur ce marathon. Étant donné le manque de préparation, je suis parti prudemment. Au semi, j’étais sur des bases de 2h44, au 35 sur 2h48 et j’ai un peu craqué sur la fin… Au final, 2h51. Il y a deux mois, pour un chrono comme celui là, je signais de suite !!

Merci à Bill et Émilie pour leurs encouragements…

Organisation impeccable, parcours roulant : je conseille donc ce Marathon.

A+

Sébastien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nico

avatar

Messages : 222
Date d'inscription : 03/10/2009
Age : 39
Localisation : St Géry

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 6:38

Merci aux supporters,

Je ferai un CR ce soir,

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kujas

avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 40
Localisation : Divona Cadurcorum

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 7:27

Bravo les gars cheers

Seb, aujourd'hui un 2h51' fait ton bonheur et j'avoue que sans préparation c'est vraiment pas mal du tout. Ton sourire sur les photos de Bill font vraiment plaisir à voir. Mais je reste persuadé que tu as 10mn de moins dans les jambes...au moins Wink

Nico, on lâche pas l'affaire, les 3h tomberont qu'elles le veuillent ou non Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 7:44

Un petit mot de ma part pour avoir "oublié" sur les photos Susan, Gabichon, Patrice, Denis, etc. Mais, avec Emilie, on ne pouvait être partout et attendre tout le monde car les écarts devenaient de plus en plus conséquents avec la tête de course ! On s'est donc pointé à plusieurs endroits différents grâce au métro, mais même avec ce moyen de transport rapide, nous n'étions pas assez rapides pour suivre tous les marathoniens... La prochaine fois, je loue une place sur une moto ! Wink

Bravo à tous car le vent d'Autan a joué les trouble-fête et a failli rendre fou plus d'un !

C'est un peu le bazar à l'arrivée sur la place du Capitole, mais malgré la surface disponible, difficile de faire cohabiter la ligne d'arrivée, les tribunes, le village du marathon, les files de coureurs, etc. On voit mieux sur le parcours !

La tribu africaine faisait plaisir à voir, menée tambour battant par son Excellence Madame l'ambassadrice du Kenya qui n'a eu cesse de répéter qu'elle invitait ceux qui le souhaitaient à passer par le centre de formation des athlètes kényans là-bas... Des volontaires ? (demander l'avis de Régis Lacombe par exemple). Yohann Diniz fidèle à son image de champion du monde, souriant et abordable.

Finalement, une belle fête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joss47

avatar

Messages : 806
Date d'inscription : 17/04/2011
Age : 40
Localisation : VILLENEUVE SUR LOT

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 8:15

Félicitations à tous, et merci pour ces superbes compte rendus.

Bill tes photos sont magnifiques, et ont sûrement plus de valeurs que celles de Pyrros Very Happy

Quant au CR de Patrice, j'ai vécu la même chose l'an passé au marathon des Villages que j'ai bouclé également en 4h22 après un semi en 1h55... Le prochain, on le fait ensemble Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérome S

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 38
Localisation : cahors

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 8:51

BRAVO à tous les finishers et à tous les participants !!! cheers

Pour ma part, parti sur des bases de 2h50' - 2h55', je voulais tenter et prendre des risques... mais bon, une semaine après Boisse ! Je suis passé au 10e km en 40 min, au semi en 1h26'. Puis sur le chemin du retour vers le Capitole, au 28e, le vent de FOU qui soufflait m'a mis un grand coup moralement, car physiquement tout allait bien. Plus envie de me battre ! De 14,5 km/h, je me suis retrouvé à 11 km/h, et le vent en pleine tronche !!! Dommage, car mes jambes étaient pas trop mal pour espérer une bonne fin de course. Au 30e Houria Fréchou me double. Ensuite, voyant que je pourrai plus "accrocher" sous les 3 heures, je me suis dit que j'allais finir en footing, tranquille ! Histoire de ne pas laisser trop de jus !!! Au 32e, je me suis même baissé sur le parcours pour ramasser 10 euros par terre, hop! merci... Very Happy

Je finis en 3h14' (le vent était plus fort que moi aujourd'hui). Par contre, pas "mâché" du tout, et avec toute la joie comme d'habitude d'arriver au bout d'une telle épreuve !!!

PS : Seb en 2h50' : chapeau !!! La forme est là cheers
Bravo à Gaby qui finit son 1er 42,195 km, tkt, ça va te faire de l'expérience pour la suite...

MERCI à tous ceux et celles qui étaient présents tous le long du parcours pour prendre des photos et nous encourager...

Bravo à tous ceux et celles qui étaient à Thézac pour vos performances respectives...

A+ jéjé

RE, j'avais oublié, pour répondre aux questions de Cédric : Sébastien Sempé a abandonné au 30e et Farid était meneur d'allure jusqu'au semi-marathon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MC

avatar

Messages : 1415
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 46
Localisation : Belfort-du-Quercy

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 9:43

Franchement, Stéphane vous propose 3 magnifiques trails du côté de Thézac et vous allez vous fader 42 bornes de bitume ! Vous êtes jobards !

Bon, en même temps, je suis admiratif, surtout que cette année, un vent de folie a soufflé au sens propre comme au sens figuré car certains sont allés à Toulouse sur un coup de tête donc sans réelle préparation.

Mon pote, le Killer, lui, avait préparé son coup avec le CA Balma et toute la préparation s'étant passée parfaitement, il partait donc avec une certaine dose de confiance même si ce marathon était sa première expérience.

Il a dû lui aussi souffrir du vent de face mais en terminant en 3h09'35 il a réussi son objectif qui se situait à 3h10. Il savait que s'il était bien, il pouvait s'approcher un peu plus près des étoiles 3h mais c'est pour la prochaine fois d'après ce que j'ai compris.

Certains n'ont pas terminé (Patrice Bruel en fait partie et c'est pas souvent qu'il abandonne sur marathon) et c'est parfois plus sage de laisser tomber plutôt que de finir loin de son objectif et à la ramasse car il s'agit ensuite de bien récupérer.

Jéjé l'a bien compris et je pense qu'il a eu raison de finir tranquille. Donc bien joué Jéjé !

Désolé pour Nico que je voyais accompagner le Killer et qui a fini un peu loin de son objectif. Il y a des jours comme ça...

Bravo Bilou pour les photos et Séb pour la perf, je suis très impressionné par tes 2h51' sans prépa.

Je note que Julien Dournes revient bien après sa blessure à la cheville d'il y a quelques mois et il a failli passer sous les 3h.

Gabichon, comment ça va aujourd'hui après plus de 4h à courir dans le vent ? La pêche ?

Bonne récup à toutes et tous et encore bravo car pour moi le marathon c'est non (mais cette année, un p'tit semi, je dis oui !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 11:13

Quelques mages extraites des galeries publiques Picasa de Carl Gosse :

- https://picasaweb.google.com/115351456912107479119/PhotosMarathonToulouse2011Album1
- https://picasaweb.google.com/115351456912107479119/PhotosMarathonToulouse2011Album2
- https://picasaweb.google.com/115351456912107479119/PhotosMarathonToulouse2011Album3
- https://picasaweb.google.com/115351456912107479119/PhotosMarathonToulouse2011Album4
- https://picasaweb.google.com/115351456912107479119/PhotosMarathonToulouse2011Album5


Point kilométrique 27, Launaguet



Les Kényans en avant toute !




Nicolas à la chasse (et qui va à la chasse...)




Damien et Jérôme sont les lièvres d'Alice au pays des Toulousains




Seb et Christelle ne se lâchent pas (pour l'instant)




Jéjé toujours là au bon moment




Cédric loin des terrains de jeu habituels de LM Nature




Nicolas en a sous le pied




Laurent à la poursuite du YellowBus


On peut rappeler aussi le classement du relais sur le marathon : victoire de l'équipe du Matériel de l'Armée de Terre (Muret) / Intersport, composée de Cédric Pélissier, Houssan Bouallagui, Benoît Bouchard et Nicolas Duranton, en 2h07'13" qui s'est fait peur devant l'équipe du Blagnac Athlétisme 2 (Richard Hobby et al.) en 2h07'35 et l'équipe de l'AS Pompiers Toulouse 1 en 2h20'15".



L'équipe du RMAT victorieuse sur le relais (photo R. Jégard / Running Mag)


Dernière édition par Bill le Mar 25 Oct - 8:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome k



Messages : 1
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 11:59

Je ne suis pas CCTiste, mais fidèle lecteur de vos forums et surtout je vois que Maître C parle de moi alors...

Arrivé depuis peu sur Toulouse en provenance de Caussade où je courrais régulièrement avec la nouvelle vedette du CAC, je me suis inscrit au CA Balma pour structurer mon entraînement et rejoindre un groupe de CAP ( difficile de remplacer Maître C). J'ai donc suivi un entraînement sur 10 semaines à 5 séances par semaine avec un objectif prudent et ambitieux à la fois de 3h10.

Je faisais régulièrement part de mon évolution au BEKELE caussadais. Une fois le semi de Tournefeuille passé "à l'aise" en 1h25, j'étais rassuré pour atteindre mon objectif voire mieux.

Enfin le jour J et l'envie d'en découdre. Me voilà parti sur les bases de 4'25 au kilo. Au bout de 2 ou 3 km le groupe des trois heures me double. Pourquoi ne pas accrocher ce wagon ? Je file donc le train et m'y cale. Que du plaisir les km défilent sans trop s'en rendre compte. Nous voilà arrivé au 8ème kilo où tous les bénévoles sont du club de Balma, les encouragements fusent.

Au 10ème kilo, je vois mon entraîneur dans le groupe des 3 heures je crains l'engueulade mais non au contraire il est tout sourire et me félicite. Je me freine les jambes sont là et j'ai envie d'aller plus vite (soit prudent, soit prudent me disaient tous les marathoniens avant la course. on passe le semi en un peu moins d'1h29, les 28 en un peu moins de 2h.

Tout roule, sauf ce vent contraire (les Français sont toujours menés 8 à 7). Les lignes sont de plus en plus droites et le vent de plus en plus présent. Ma vitesse diminue mais jusqu'au 37éme je maintiens un 13 à l'heure me laissant espérer un 3h05. Et là le mur au 38ème. Je dois passer à un petit 10 km/h, je me fais doubler par des coureurs qui n'avancent pas vraiment et me laissent pourtant sur place. Welcome dans le monde du marathon !!!!

Je cours un oeil sur ma montre. Les 3h05 sont oubliés, j'espère 3h07, en vain. Voilà enfin le 41ème kilo, un sursaut car je dois finir dans la douleur mais entre 11 et 12. Enfin le 42ème...
plus que 195 m... du monde partout des encouragements (on n'est pas champion du monde), mais moi je passe la ligne avec un grand sourire. 3h 09mn et 35 secondes. Objectif initial atteint.

Un grand bravo à tous les finishers. Bill merci pour les encouragements durant la course et Maître C pour ceux avant.

Un fidèle lecteur.

PS Bill : Je lève mon droit à l'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MC

avatar

Messages : 1415
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 46
Localisation : Belfort-du-Quercy

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 12:16

Bravo Killer, tu t'es cogné contre le mur mais tu n'as pas mis le genou à terre. Tu finis avec le sourire dans un excellent temps pour une première, c'est vraiment de bonne augure pour la suite.
Bonne récup maintenant et à très bientôt.
Je pense également faire le semi de Caussade mais j'espère qu'on se reverra avant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 12:25

jerome k a écrit:
Je ne suis pas CCTiste
(...)
PS Bill : Je lève mon droit à l'image
Personne n'est parfait... Razz Mais il est encore temps de se rattraper ! Wink
Ouf ! Je n'aurai donc pas les flics à ma porte contrairement à Emilie... Very Happy

Bravo pour ta course parfaitement gérée malgré ce satané Auta... Ça a décoiffé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 16:43

Dans la DDM : http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/24/1200019-korir-plane-sur-la-ville-rose.html

Citation :
« Malgré le vent, j'ai eu de très bonnes sensations. Avant le départ, je redoutais plusieurs adversaires. Mais, au trente-sixième kilomètre, j'ai réussi à accélérer et à faire le trou sur mes poursuivants. Je suis vraiment content de remporter cette victoire », concédait, tout sourire, Patrick Korir, qui reprendra la compétition dans quelques mois, très probablement sur un marathon en Asie.

Parmi les athlètes français, Nicolas Fernandez, toute nouvelle recrue du SATUC, affichait de grandes ambitions pour cette cinquième édition. Quatrième l'an passé en 2h24'30'', il voulait se mêler à la lutte avec les favoris et décrocher un chrono autour des 2h20'. Malheureusement pour lui, Nicolas Fernandez, victime d'une chute dès le départ et d'un avertissement au quinzième kilomètre, a dû se contenter de la dixième place avec un chrono de 2h29'49''. « Je suis très déçu de ma performance. Pourtant, jusqu'au huitième kilomètre, je suis parvenu à rester au contact des Kenyans. Mais, par la suite, je n'ai pas pu suivre leur rythme. Et j'ai terminé la course tout seul. Cependant, être le premier français au général reste un joli lot de consolation. »



Deuxième l'an dernier, le Kényan Patrick Korir a, cette fois, mis tout le monde d'accord,
avec un nouveau record à la clé (photo DDM, Xavier De Fenoyl)


Dans la DDM : http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/24/1200021-marathon-de-toulouse-alice-serser-la-confirmation-d-un-grand-talent.html

Citation :
La lauréate soulignait également l'excellent travail du lièvre du jour, le Blagnacais Jérôme Bellanca.
« Il a mené le rythme pour nous jusqu'au trentième kilomètre comme prévu, puis il a accéléré pour finir à son allure, racontait-elle après la course. Je suis parvenue à le suivre encore six kilomètres environ avant de le laisser filer. Cela m'a permis de creuser un écart décisif. »


Nouveau record pour Alice Serser en 2h37'06" (photo DDM, Xavier de Fenoyl)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nico

avatar

Messages : 222
Date d'inscription : 03/10/2009
Age : 39
Localisation : St Géry

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 17:11

Bonjour à tous,

Belle édition 2011, où il s'est passé beaucoup de choses entre le pont Pierre de Coubertin et la place du Capitole. D'ailleurs, c'est Pierre de Coubertin qui a dit « l'important est de participer ». Ça résume bien ma course Laughing

Je retrouve Seb et Cédric en direction des sas. Seb me demande si je m'échauffe et si je dispose d'un dossard pour le sas préférentiel. Visiblement il ne s'échauffera pas et se mêlera à la foule derrière les différents meneurs d'allure. Comme sa prépa, Seb aborde ce marathon sans pression et sans se prendre la tête.

Je me retrouve à quelques mètres des Kényans et autres Fernandez. L'Indomptable Jéjé ne tient plus en place. Julien Dournes est avec nous dans le sas préférentiel.

Les coureurs trépignent, sautillent, et se blottissent. Le vent d'Autant se fait sentir même si la température est idéale. Tout le monde attend le top départ et c'est avec un petit quart d'heure de retard que les commissaires lâchent la foule.

Jéjé prend tous les risques, Cédric accélère, Julien prend son train, Seb me claque les fesses en déroulant à 15 km/h et nous voilà partis pour 42 km.

Rapidement, je vois que les sensations ne sont pas au rendez-vous. Ça va peut-être se débloquer... Un petit tour de ville rive gauche/rive droite, histoire de passer les ponts (le dénivelé reste quand même très faible). Les spectateurs sont présents et les supporters des bleus se rassemblent dans les bistrots.

A la sortie d'un rond-point je réserve mon plus beau sourire pour Bill (et aussi pour Emilie Wink).
Nous filons vent dans le dos vers Launaguet. Là les spectateurs se font plus rares. En effet le match a commencé. Les bénévoles nous font connaître l'évolution du score à chaque ravito.

Enfin le semi. Mon allure de 4'25 au kilo est respecté. Je passe en 1h33. Pile-poil dans les calculs de Kujas. Oui mais, le petit bémol est que je ne suis pas du tout à l'aise aujourd'hui...
J'essaie tant bien que mal de tenir l'allure. Je pense à Anne (cf. Tournefeuille) qui avait souffert dur pour ne pas flancher sur le semi. Mais visiblement le moral n'y est pas. Le vent n'arrange rien. Je rends les armes. Je dis stop et ralentis l'allure. Arrêt buffet à tous les ravitos.

Je retrouve Farid au 30ème. Il s'est arrêté au semi à cause d'une douleur au dos.

Même en ralentissant, les jambes sont lourdes et font très mal. Heureusement que l'on peut compter sur ses supporters ainsi que Bill et Emilie toujours en embuscade.

La France a perdu et les Toulousains déçus se ruent au bord des boulevards pour nous encourager. Le final est très sympa. La foule des grands jours place du Cap. Seb est sur la ligne, la visage à peine marqué : "Tiens Seb, t'as fait le premier relais ? - Non, les 42 km en 2h51". Je pense que ce résultat va le remettre sur les rails Wink

Parcours très roulant dans l'ensemble, les ravitos sont très copieux (beaucoup de gâchis avec les bouteilles Isostar).

Allez promis Kujas, je ne lâcherai rien, ce n'est que partie remise.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gabriellabrousse

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 38

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Lun 24 Oct - 21:06

Bon ! Pour mon premier je vais essayer d'être bavard !

Je pars avec Jéjé qui me rassure, sans oublier Cédric et ses bons conseils. Au fait Seb, la Nok ça ma sauvé les pieds !!!

Ce que j'aime déjà c'est de savoir que toutes ces personnes au départ sont là pour une seule et même course : le marathon !

Départ tranquille a 10 km/h (tant (temps) que je te tiendrai...) en visitant Toulouse.
Je comprends alors pourquoi le prénom de chacun est marqué sur le dossard..."Allez Gabriel"... Ah ! D'accord !!!!

Semi en 2h04 selon mon chrono (activé sur la ligne de départ).

Je me sens bien, je chante (Susan je pense a toi) et je fais du 11 km/h, pourquoi pas?

Pourquoi surtout !!!!

30 km ! Je comprends ! C'est ça le dur ? Le manque de caisse ? Je repense à Prouilhac (quelle belle course), le plus long pour moi.

A un ravito une personne avec micro demande pourquoi vous courrez ? La personne avant moi répond "par plaisir", ma première parole est "je ne sais pas". Pendant 500 mètres je repense à Forrest, Forrest Gump et le lien de Bill avec son extrait de film. Après coup, c'est pour ça que je cours, se souvenir, repenser, puiser en soi...

35 km ! Je suis au bord des sanglots, que je contiens, que je retiens mais je continue à courir encore, encore, encore...

40 km ! On passe dans le parc, plus que deux kilos ! Les plus longs, les plus beaux, les plus durs, les plus appréciables... C'est pour çà que je veux courir !

Courir...



Gaby au km 27 (photo Carl Gosse)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mar 25 Oct - 6:32

gabriellabrousse a écrit:
35 km ! Je suis au bord des sanglots, que je contiens, que je retiens mais je continue à courir encore, encore, encore...

40 km ! On passe dans le parc, plus que deux kilos ! Les plus longs, les plus beaux, les plus durs, les plus appréciables... C'est pour çà que je veux courir !
Bravo Gabichon ! Jusqu'au bout de soi sans se poser trop de questions : c'est la plus belle aventure, surtout la première fois ! cheers

Imagine maintenant : 50... 100 bornes... et au-delà... Ça t'inspire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 44
Localisation : Espère

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mar 25 Oct - 7:06

gabriellabrousse a écrit:
Après coup, c'est pour ça que je cours, se souvenir, repenser, puiser en soi...

35 km ! Je suis au bord des sanglots, que je contiens, que je retiens mais je continue à courir encore, encore, encore...

40 km ! On passe dans le parc, plus que deux kilos ! Les plus longs, les plus beaux, les plus durs, les plus appréciables... C'est pour çà que je veux courir !

Courir...
Bravo Gabriel !
J'avoue m'être reconnu dans beaucoup des émotions que tu décris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://as.espere.cyclo.46.over-blog.com/
la fouine



Messages : 13
Date d'inscription : 28/09/2011

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mar 25 Oct - 20:58

Kujas: "Un peu de tout dans les résultats :

- Nico Fernandez qui a pris tous les risques mais qui au final se loupe arrivant au moment même où le gagnant sortait de sa douche..."


Perso...."se loupe"....je ne pense pas.... En tout cas, pas plus que ceux qui restent au fond de leur canapé.... Il aurait fallu être là pour faire la course....!!!! Mais juste pour infos, le tps que le reste du peleton arrive...Nicolas Fernandez a eû le temps de prendre un BAIN......!!!!! Toujours le mot qui pique je remarque....!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 36
Localisation : CAHORS

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mar 25 Oct - 21:10

Il s'est loupé dans le sens où il a fait un moins bon temps que ce qu'il espérait et également un moins bon temps que l'an dernier. Il a pris de gros risques, ça n'a pas payé, mais il me semble que ça arrive à tout le monde de se louper, il n'y a pas de honte à ça, d'ailleurs je pense que beaucoup signeraient sans problème pour faire moins de 2h30 sur marathon. Ça reste un super chrono, cependant étant donné qu'il a signé un 2h24 l'an dernier, je pense qu'il est capable de faire mieux encore, mais ça se construit...
Personne ne peut nier que Nicolas a de formidables capacités de coureur, seulement, quand il prend les gens et en particulier les autres athlètes de haut, il faut s'attendre à ce qu'il y ait un retour de bâton à la moindre occasion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la fouine



Messages : 13
Date d'inscription : 28/09/2011

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mar 25 Oct - 21:25

ouiiiiiiiiiii......il reste néanmoins un grand sportif car bcp ne parviendront jamais à ce chrono...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 36
Localisation : CAHORS

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mar 25 Oct - 21:35

Je pense que personne ici n'a jamais dit le contraire! S'il n'était pas dans une logique de gagner de l'argent via les courses, il pourrait optimiser ses entraînements et sans doute améliorer ses chronos, mais ça on ne le saura pas, puisqu'il reste dans cette logique... Je trouve que c'est dommage... Il a la "chance" d'être très doué et il travaille beaucoup, mais ne gagnerait-il pas à essayer d'entrer dans une autre logique que celle dans laquelle il semble s'être enfermé?
Quant à son attitude, je pense qu'il gagnerait aussi beaucoup à faire preuve de davantage de respect vis à vis des gens et des autres athlètes... ça aussi c'est dommage... Dire qu'on court pour "ridiculiser les autres", je trouve ça vraiment... Shocked Là aussi, un peu de changement... On en serait tous contents je pense (et lui aussi, non?), même si ça ne doit pas empêcher grand monde de dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kujas

avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 40
Localisation : Divona Cadurcorum

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mar 25 Oct - 21:50

Je rejoins Anne sur toute la ligne...

Quand j'écris que Nicolas se loupe, je ne fais que reprendre ses propres mots à l'arrivée où il s'est dit très déçu du résultat.
Après j'avoue que je lance une petite pique mais il faut bien comprendre que si je taquine c'est justement parce que je trouve dommage qu'un athlète de sa trempe se perde parfois dans des propos qui à mon sens sont pour le moins irrespectueux.

Un grand athlète ce n'est pas que des résultats...c'est aussi un état d'esprit, une attitude, de l'humilité, du respect etc...

Par exemple, dire d'un organisateur qu'il est bidon parce qu'il refuse de monnayer sa venue c'est ne pas respecter tout le travail, le temps et l'investissement que représente l'organisation d'une course.

Sans organisateur, pas de course et pas de Fernandez au départ et donc pas de résultats ni de gloire.

Je sais très bien qu'il ne voudra pas mais je serai ravi de discuter avec lui calmement pour échanger nos points de vue.

La main est tendue Nicolas... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill

avatar

Messages : 3831
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Cahors

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mer 26 Oct - 16:51

Quelques autres photos de Lotois envoyées par Nadine et Christian, bénévoles sur le marathon :

Nadine avec Seb, Laurent, Jéjé, Susan... mais aussi Farid, Frédérique... et bien sûr l'homme aux médailles, Christian ! Wink









(photos Nadine et Christian Raynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 36
Localisation : CAHORS

MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   Mer 26 Oct - 16:54

Ah, elles sont top ces photos!

Un bravo spécial à Frédérique et Gaby pour leur premier marathon! Le but pour le premier est souvent de découvrir la distance et d'y prendre goût; j'espère que c 'est chose faite pour eux sur ce 2ème point!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 5e Marathon international du Grand Toulouse 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
5e Marathon international du Grand Toulouse 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barres de toit pour nouveau grand cherokee 2011
» [Marathon du Grand Toulouse 2008] Sylvie
» [Marathon du Grand Toulouse 2008] Hémil
» Circuit Candie à Toulouse, 2011
» [Marathon du lac d'Annecy-2011]Hemil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cause! sur Cours et CAUSSE Toujours :: Zone de libre échange!!! :: Courses hors département-
Sauter vers: